Afficheur de contenus web Afficheur de contenus web

La Maison Bélisle – plus ancienne maison préservée du Vieux-Terrebonne , construite en 1759 –  raconte l'histoire de Terrebonne.  Ouverte à l'année, elle vous propose deux magnifiques salles d'exposition, dont la salle Aimé-Despatis à l'étage, et une salle annexée, la Forge.

Elle est ainsi appelée en l'honneur de la dernière famille l'ayant habitée, celle du forgeron et maréchal-ferrant Donat Bélisle.

Elle fait partie des espaces muséaux de l'Île-des-Moulins, gérée par la SODECT

 

La Maison Bélisle au fil du temps

La Maison Bélisle a été construite au cours de l'été de 1759, par Jacques Perra, écrivain du munitionnaire du Roy. À l'époque, la maison était surélevée du sol. On comptait cinq marches pour y accéder. Il s'agit de la plus vieille maison préservée du Vieux‑Terrebonne.

La maison sera considérablement modifiée entre 1830 et 1850.

En 1916, Donat Bélisle, forgeron et maréchal-ferrant de métier, achète la maison et installe sa boutique dans le bâtiment annexe (la Forge).

Le 30 octobre 1973, le gouvernement du Québec classe la maison en tant que Monument historique, notamment parce qu'elle représente bien la maison rurale québécoise d'inspiration française et qu'elle est un des rares témoins du noyau villageois du 18e siècle avec sa maçonnerie d'époque.

Le 4 février 1999, la maison est la proie des flammes et est totalement détruite; seul la coquille de pierres demeure. Après l'incendie, la Ville de Terrebonne en fait l'acquisition et, avec l'aide du ministère de la Culture, procède à sa restauration complète. C'est à la Société de développement culturel de Terrebonne (SODECT) que la Ville laisse le soin d'en assurer la gestion.

En 2002, on lui attribue la vocation de « Maison de pays », axée sur la mise en valeur des produits culturels et du terroir de la région de Lanaudière, complémentés d'expositions temporaires.

Le 27 janvier 2009, la SODECT prend la décision de changer le nom de la maison et de faire honneur à la dernière famille l'ayant habitée. La Maison Bélisle sert désormais de lieu d'interprétation et de centre d'expositions.

 

La Maison Bélisle est gérée par la Société de développement culturel de Terrebonne (SODECT) 
qui voit aussi à la gestion de l'Île-des-Moulins et du Théâtre du Vieux-Terrebonne.